Le mot du jour

пожима́ть/ пожа́ть ру́куVerbes inperfectif/ perfectif
serrer la main

Exemple:
Я хочу́ пожа́ть ру́ку президе́нту.

Je veux avoir serré la main du Président.
pleurs

Login

Cineclub Novembre 2015

La Projection de la Prisonnière du Caucase,

prévue le 30 Octobre est annulée -

Veuillez nous en excuser.

Pour cette première séance, nous avons chois de vous présenter

un film d'Andrei ZVIAGINTSEV : "Le Bannissement"

dont vous avez peut être vu l'année dernière, le film  LEVIATHAN.

 

bannissement izgnanieNous vous attendons le vendredi 6 novembre à 19h au CAP du Pont de Beraud (Voir le "mémo adresses" dans la rubrique "Infos " .

Comme d'habitude , la séance sera suivie d' un échange de nos impressions sur le film et des zakuskis de chacun.

Le Bannissement de Andrei Zviaginstev   (Изгнание)

Avec Konstantin Lavronenko, Maria Bonnevie et Alxandre Balouev

Synopsis : Un homme, sa femme et leurs deux enfants, quittent une cité industrielle pour la campagne d'où est originaire le mari et s'installent dans la vieille maison du père de celui-ci. 
En contraste avec le lieu d'avant (la ville qui enjolive les rapports entre les personnages), le nouveau lieu est donc la Nature, une nature envoûtante. Et personne ne retiendra la main du père levée sur son fils. Aucune voix ne sera entendue, le fils ne sera pas remplacé par l’agneau. Car celui qui brandit le couteau n'entend pas, ses yeux ne voient pas, son cœur est sec. Mais sa foi en la  loi  de la fierté humaine est aussi violente qu’insatiable. 
Comme n'importe quel film, Le Bannissement parle,    de nous tous : de gens beaux et charitables plongés dans des circonstances tragiques et sans issue.

Quelques mots sur Andrej Zviagintsev. D'abord acteur, il a étudié à l'institut de théâtre de Novossibirsk avec Lev Belov jusqu'en 1984, puis travaille à Moscou avec Evgueni Lazarev à l'Académie russe des arts du théâtre (GITIS). Dans les années 1990, il obtient des rôles secondaires dans des productions télévisées ainsi qu'au cinéma. Sa première expérience de metteur en scène s'effectue en 2000, lorsqu'il réalise 3 nouvelles (Boussido, Obscure et Le Choix) pour la série Black Room de la chaîne REN-TV.

Il se révèle au grand public dès son premier long-métrage Le Retour, récompensé par le Lion d'or de la Mostra de Venise 2003, qui obtient un grand succès international.

Avec Le Bannissement, il accède à la sélection officielle du Festival de Cannes 2007 où son comédien Konstantin Lavronenko, déjà présent dans Le Retour, obtient le Prix d'interprétation masculine. Son drame Elena est récompensé par le Prix spécial du jury de la section Un certain regard au 64e Festival de Cannes.

Il revient en compétition officielle à Cannes en 2014 avec Leviathan qui reçoit le Prix du scénario. Le même film remporte le Golden Globe du meilleur film en langue étrangère lors de la 72e cérémonie des Golden Globes.

En 2015 il est président du jury du 17e Festival international du film de Shanghai.

 

© 2008 lecrepa | Joomla Template by vonfio.de