Le mot du jour

жа́рить / зажа́рить, изжа́рить, пожа́рить

faire frire
verbes imperfectif : perfectifs

Exemple:
Мне нра́вится кури́ная гру́дка, обжа́ренная вме́сте с овоща́ми.

J'aime la poitrine de poulet frite avec des légumes.

suivez les liens, mot du jour pour la prononciation et image pour le contexte...

Login

Cinéclub février 2019 Amour et pigeons

 

Prochaine séance du cinéclub prévue le mercredi 27 février à 19 h au CAP de Pont de Beraud

Nous vous proposerons une des comédies préférées des russes

AMOUR ET PIGEONS ( en russe Любовь и голуби)

du cinéaste Vladimir MENCHOV , sortie sur les écrans en 1984

Synopsis

Dans son village sibérien, Vassili Kouziakine, dit Vassia, qui n’a jamais quitté sa famille, est victime d’un accident en tombant dans un escalier. Il reçoit un bon de séjour pour aller se faire soigner au bord de la Mer Noire pendant l’été. Là, il rencontre une femme fatale dont il tombe amoureux, et, bien que guéri, il ne rentre pas chez lui ou l’attendent femme, enfants et surtout pigeons. Si ce sont d'abord ces derniers qui lui manquent le plus, il comprend vite qu'il ne peut rester longtemps loin de sa famille et son cadre de vie.

Réalisation : Vladimir MENCHOV (ВладимирМЕНЬШОВ)

Interprétation
Nina DOROCHINA (НинаДОРОШИНА) ... Nadia
Lioudmila GOURTCHENKO (ЛюдмилаГУРЧЕНКО) ... Raïssa Zaharovna / РаисаЗахаровна
Igor LIAKH (ИгорьЛЯХ) ... Lionka / Лёнька
Ianina LISSOVSKAIA (ЯнинаЛИСОВСКАЯ) ... Lioudka

 

Vladimir Menchov, l’un des rares réalisateurs soviétiques récompensé par
un oscar outre-pacifique (pour Moscou ne croit pas aux larmes).

Malgré une carrière tournée davantage vers  son métier d’acteur (seulement cinq réalisations), Menchov reste l’un  des réalisateurs russes les plus talentueux

Il est connu pour sa façon de dépeindre dans ses films la vie de monsieur tout-le-monde en Russie. Comme d'autres personnalités du cinéma en Russie, il a étudié à l'école du cinéma VGIK. Sa filmographie comme acteur est plus abondante que comme réalisateur (cinq films en 2006 

Sa comédie L'Amour et les pigeons, histoire d'un fermier qui tombe amoureux d'une élégante citadine, confirme son succès. Dans la décennie qui suit, il s'éloigne de la réalisation et dans quelques rares interviews se montre très critique envers l'industrie du cinéma russe. En 1995, il réalise Chirli-Myrli, une satire qui reflète pratiquement chaque aspect de l'ambiance socio-culturelle et politique de la nouvelle Russie. Sa nostalgie de l'époque soviétique est palpable dans L'Envie des dieux (2000).

Décrié par certains comme « trop simple », il a cependant le talent de faire surgir un drame ou une comédie d'une situation « au ras des pâquerettes ».

 

 

Voir la bande annonce

© 2008 lecrepa | Joomla Template by vonfio.de