Le mot du jour

го́лубь

pigeon, colombe

nom masulin

Exemple:

Не ко́рмите го́лубей.
Ne nourrissez pas les pigeons.


suivez les liens, mot du jour pour la prononciation et image pour le contexte...

Partager sur fb

Login

Ѣ CINECLUB 2016

oligarkh affiche ru

 

La prochaine séance du cinéclub se déroulera vendredi 22 janvier à 19H. Nous nous retrouverons au CAP du Pont de Beraud (voir le mémo adresses dans l'onglet "les infos")

Nous commencerons l'année 2016 ave un film  russo-français de Pavel LOUNGUINE, "Un nouveau russe" (Олигарх), tourné en 2001 d'après un roman de Youli Doubov (La grande portion -Bolchaïa Paika) qui décrit la véritable vie de Boris Berezovski et de ses associés.

Ce jour-là, Platon Makowski va mourir. Ce « roi de Moscou », l'un des hommes les plus riches de Russie, a exaspéré trop de vanités, suscité trop d'envies, provoqué trop de haines. On est en 2000, à la veille de l'élection présidentielle. Dieu sait ce qu'il serait capable d'inventer. Ou simplement de révéler. Platon Makowski doit mourir.

Pavel Lounguine est né le 12 juillet 1949 à Moscou, d'un père scénariste et d'une mère traductrice. Il est de nationalité russe et française.
Il s'établit en France en 1990 et tourne, avec des producteurs français, des films sur la Russie.
Il fait des études de mathématiques et de linguistique à l'Université entre 1965 et 1971, ensuite, il intègre en 1973 l'école de cinéma de Moscou, la VGIK. Il sera diplômé en 1980.
Il y suit une formation de scénariste jusqu'en 1975 et écrit les scripts de nombreux films comme Nepobedimyi de Yuri Boretsky (1983) et Poputchik de Ivan Kiasachvili (1986).
En 1990, son premier film, Taxi Blues, sur l'amitié entre un chauffeur de taxi et un saxophoniste en déboires, est très bien accueilli par la critique. Il remporte le prix de la mise en scène au festival de Cannes.
Dix ans plus tard, La Noce obtient une mention spéciale décernée à l’ensemble des acteurs à Cannes.
Plusieurs de ses films ont connu un grand succès en Russie.
Également producteur, en 2005, il produit et réalise la série télévisée « Les âmes mortes de Gogol ».
Il dirige en 2006 L' Île (Ostrov), un film religieux, présenté en clôture du Festival de Venise qui reçoit l'Aigle d'or au Festival de Moscou, en 2006, ainsi que les éloges du patriarche de l'Église orthodoxe Alexis II.
En 2009, son film Tsar fait partie de la sélection Un certain regard au festival de Cannes. Le film sort sur les écrans français en janvier 2010.
Pavel Lounguine s'intéresse aux changements radicaux de son pays à la suite de la chute du communisme ; c'est ce qu'il veut communiquer dans certains de ses films, notamment Un nouveau Russe, qui s'inspire de la vie de l'oligarque Boris Berezovski.
© 2008 lecrepa | Joomla Template by vonfio.de