Le mot du jour

го́лубь

pigeon, colombe

nom masulin

Exemple:

Не ко́рмите го́лубей.
Ne nourrissez pas les pigeons.


suivez les liens, mot du jour pour la prononciation et image pour le contexte...

Partager sur fb

russian-word-of-the-day

  • Part of speech: noun Example sentence:Кака́я ра́зница во вре́мени ме́жду Ерева́ном и Торо́нто? Sentence meaning: What's the time difference between Yerevan and Toronto?

russian-word-of-the-day (2)

Login

Cinéclub décembre

Leonid Iovitch Gaïdaï   né le 30 janvier 1923 à Svobodny, mort le 19 novembre 1993 à Moscou, est l'un des plus grands réalisateurs soviétiques. Il jouit d'une immense popularité en Russie.

Après avoir servi dans l'Armée rouge durant la Seconde Guerre mondiale, Leonid Gaïdaï entre à l'Institut cinématographique de Moscou.    

Entre 1961 et 1975, les films réalisés par Gaïdaï sont d'énormes succès commerciaux en Union soviétique.  

Après 1975, la carrière de Gaidai connait une période de déclin significatif, le nombre et la popularité de ses films baissant. À sa mort, Gaïdaï laisse derrière lui de nombreux films dont neuf sont devenus des films culte ; chacun de ses films a été vu par 20 à 76 millions de spectateurs. Il est pourtant pratiquement inconnu en dehors de l'ex-URSS, sans doute du fait de la nature particulière de ses comédies très liées à la culture et au style de vie soviétiques.

Il est enterré au cimetière de Kountsevo, à Moscou.

Le film Brilliantovaïa rouka (Le Bras de diamant, 1968) a été vu à sa sortie par 76,7 millions de spectateurs dans l'Union soviétique. Au moins neuf de ses films ont totalisé chacun plus de 50 millions d'entrées en salle.

 

© 2008 lecrepa | Joomla Template by vonfio.de